La plastie mammaire

Qu’est-ce que la plastie mammaire
de réduction ?

La plastie mammaire est une technique chirurgicale qui permet de corriger un volume de seins trop important associé, le plus souvent, à une ptose (affaissement des seins) et à un certain degré d’asymétrie.

Clinique-du-lac-Aix-les-Bains-plastie-mammaire

L’intervention consiste à réduire, remonter, symétriser et remodeler les seins avec des cicatrices dissimulées le plus possible dans les sillons naturels, afin d’obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente (deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés).

Clinique-du-Lac-prendre-RV-en-ligne

Plastie mammaire de réduction : renseignements pratiques

  • type : suppression de l’excès cutané et réduction de glande mammaire
  • anesthésie : générale
  • durée de l’intervention : 2 à 3 heures
  • séjour : 24 à 48 h
  • désocialisation : 5 jours

Les avantages : traite les seins volumineux et souvent tombants.

Plastie mammaire de réduction :
quand la pratiquer

L’hypertrophie mammaire est un excès de volume des seins, entraînant une disproportion de ces derniers par rapport à la silhouette de la patiente.

Ce volume trop important est souvent accompagné d’une ptose mammaire (affaissement des seins) et parfois de manière asymétrique.

Des douleurs physiques (au niveau du cou, des épaules et du dos) et une gêne fonctionnelle (difficultés vestimentaires ou pour la pratique d’activité sportive) sont souvent les conséquences d’une hypertrophie mammaire. Des troubles psychologiques sont aussi régulièrement observés. Ces inconvénients sont suffisamment importants pour que l’assurance-maladie prenne en charge, sous certaines conditions, l’intervention les réduisant.

Plastie mammaire de réduction : objectifs

L’objectif de l’opération est d’obtenir une belle poitrine bien galbée, en harmonie avec le reste du corps, en réduisant le volume des seins, en améliorant leur symétrie et en corrigeant la ptose.

Plastie mammaire de réduction : principes

L’excédent du tissu glandulaire est retiré conformément au souhait de la patiente. Un volume de sein en adéquation avec la morphologie de la patience est conservé. Il est rehaussé, concentré et galbé.

L’excédent de peau est retiré afin d’obtenir une enveloppe cutanée adaptée. Le sein prend alors un bel aspect plus ferme et soutenu. Les cicatrices laissées par l’opération sont dues à la suture des pourtours de la peau qui a été incisée.

En général, la cicatrice prend l’aspect d’un T inversé. On peut la décomposer de la manière suivante : une cicatrice située tout autour de l’aréole, au niveau de la démarcation de couleur de la peau ; une cicatrice verticale partant du bas de l’aréole et descendant jusqu’au pli du sein ; et une cicatrice horizontale (proportionnelle à l’hypertrophie et à la ptose opérées) quasiment invisible dans le pli du sein.

Si l’hypertrophie et la ptose mammaire sont peu importantes, parfois, seule la méthode verticale est pratiquée afin d’éviter la cicatrice horizontale et de laisser uniquement les deux cicatrices autour de l’aréole et verticale.

Un lifting des seins est une opération qui peut être réalisée une fois la croissance terminée, puis tout au long de la vie. Il est tout à fait possible d’avoir ensuite une grossesse et d’allaiter, mais il faut toutefois patienter un délai minimum de six mois après l’opération.

Cet acte chirurgical n’augmente en rien le risque de l’apparition d’un cancer.

Clinique-du-Lac-prendre-RV-en-ligne

Plastie mammaire de réduction :
phase pré-opératoire

Une consultation avec le médecin anesthésiste est prévue au plus tard deux jours avant l’opération.

Au préalable, des examens et un bilan pré-opératoires sont réalisés afin de vérifier qu’aucune contre-indication ne vienne contrarier l’intervention.

Une mammographie et une échographie des seins sont également effectuées.

Afin d’éviter tout problème de cicatrisation, il est préconisé de cesser de fumer au minimum un mois avant et un mois après l’opération.

Dans le cas d’une éventuelle contraception orale, il peut être demandé d’en suspendre la prise afin d’écarter tout risque, surtout en cas de troubles de la circulation sanguine et de coagulation ou d’obésité.

Il est formellement interdit de prendre des médicaments composés d’aspirine au cours des dix jours précédant l’opération.

Plastie mammaire de réduction :
type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

  • Type d’anesthésie

La chirurgie de l’hypertrophie mammaire nécessite une anesthésie générale : endormissement pendant toute la durée de l’opération.

  • Modalités d’hospitalisation

Un à trois jours d’hospitalisation sont habituellement requis.

Nous poser une question