Lexique

Lexique des termes de chirurgie esthétique et médecine esthétique

A

 

Abdomen : Partie inférieure du tronc située entre le diaphragme et le petit bassin. Localisation de prédilection des cellules graisseuses mais l’abdomen fait partie des très bonnes indications de liposuccion.

Abdominoplastie : Dermolipectomie abdominale. Technique chirurgicale consistant à retendre la paroi abdominale en enlevant un surplus de peau et/ou de graisse.

Ablation : Action d’emporter, de retrancher ou d’enlever du corps une par une partie quelconque ou un corps étranger.

Abrasion : Ablation de la partie superficielle des tissus.

Acide hyaluronique : L’acide hyaluronique est un constituant naturel du derme qui jour un rôle important dans l’hydratation et l’élasticité de la peau. Il s’agit d’une protéine beaucoup plus petite que le collagène et dotée d’un haut pouvoir de rétention d’eau.

Acné : L’acné est une maladie de la peau ou dermatose inflammatoire affectant les follicules pileux c’est-à-dire la racine des poils. Dans l’acné, la réaction inflammatoire des follicules pileux avec un sébum surabondant et la rétention de celui-ci, entraîne la formation de comédons, c’est-à-dire l’obstruction de la glande sébacée. La kératinisation transforme le comédon en point noir.

Adipocyte : Cellule graisseuse. Elément biologique vivant, possédant son propre métabolisme et formant la graisse. Lors de la prise de poids, les cellules graisseuses gonflent sans se multiplier ni proliférer.

Adiposité : Surcharge graisseuse du tissu cellulaire qui peut être traitée par lipoaspiration.

Alopécie : Chute partielle ou totale des cheveux qui peut être rééquilibrée par la technique des microgreffes capillaires.

Amas Graisseux : Région anatomique d' »hyperconcentration » de cellules graisseuses (exemple : culotte de cheval – abdomen – Intérieur des cuisses – bosse de bison etc.)

Ambulatoire (acte) : Acte qui ne nécessite pas une hospitalisation, acte chirurgical court.

Anesthésie locale : Endormir une région pour la priver complètement de sa sensibilité. Actuellement la majorité des actes esthétiques se pratiquent sous anesthésie locale.

Anthélix : Une des parties de l’oreille dessinée par le cartilage sous- jacent.

Augmentation mammaire : L’augmentation mammaire consiste à augmenter le volume des seins.

Asepsie : Ensemble des méthodes de protection destinées à empêcher les germes, notamment ceux que nous portons normalement sur notre peau et dans nos cavités naturelles, d’infecter un organisme.

 

 B

 

Beauté : Qualité de ce qui suscite un sentiment d’admiration, un plaisir esthétique.

Blépharoplastie : Technique chirurgicale pour traiter les défauts esthétiques des paupières supérieures ou inférieures.

Bloc opératoire : Un bloc opératoire garantit au patient que les opérations se déroulent dans toutes les conditions d’hygiène et de sécurité. Seul un personnel qualifié et compétent peut intervenir dans un bloc opératoire : chirurgien, anesthésiste, infirmière…

Bodylift : Dermolipectomie circulaire abdominale et lombaire.

Brachioplastie : Technique chirurgicale pour réduire la circonférence des bras, en enlevant un surplus de graisse et/ou de peau.

Bourrelet : Partie du corps présentant un amas graisseux, souvent situé sur le ventre mais facilement traité par lipoaspiration après xérographie pour en déterminer l’étendue et la localisation.

Bosse de bison : Amas graisseux localisé sur les vertèbres cervicales que l’on peut traiter par liposuccion comme toutes les régions du corps qui présente une surcharge graisseuse.

Botox : Le botox est un produit résorbable qui paralyse les contractions des muscles responsables des rides. Le principe du botox n’est pas de combler les rides mais d’immobiliser le muscle afin de lisser les traits.

 

 C

 

Canule : Petit tube rigide que l’on introduit dans le corps de façon à « aspirer » les cellules graisseuses. Les canules utilisées actuellement sont de 3 à 5 mm de diamètre et ne laissent donc aucune cicatrice.

Capillaire : Ce qui est relatif au cheveu.

Cellule graisseuse (ou adipocyte) : Elément biologique vivant, possédant son propre métabolisme et formant la graisse. Lors de la prise de poids, les cellules graisseuses gonflent sans se multiplier ni proliférer.

Cellulite : Infiltration du tissu sous-cutané qui donne à la peau un aspect capitonné de « peau d’orange ». Une liposuccion supprimant la graisse de la région traitée aura pour conséquence de désinfiltrer cette région et donc d’en améliorer l’état cellulitique. Son aspect esthétique recouvrera un lissé plus doux.

Chirurgie esthétique : Elle ne s’applique à aucune déformation ou aucun traumatisme reconnus par la Sécurité Sociale comme un handicap. Elle est tout à fait relative, et soumise au jugement du beau.

Chirurgie plastique : Elle englobe la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. Plutôt que chirurgien réparateur ou chirurgien esthétique, on dira chirurgien plasticien, puisque souvent il est habilité à pratiquer les deux.

Chirurgie reconstructrice : Elle se destine en priorité à corriger, ou à réparer les altérations physiques, esthétiques ou fonctionnelles du corps humain dues, soit à une malformation congénitale, soit à un développement anormal, soit à un traumatisme, une maladie, un traitement médical particulier.

Chirurgie réparatrice : Partie de la chirurgie plastique qui répare les organes malades, opérés, accidentés.

Cicatrice : La cicatrice est le résultat d’un processus naturel de régénération des tissus. C’est le collagène qui, en comblant le creux causé par la coupure, la rupture, le déchirement ou la piqûre arrive à relier toutes les fibres de la peau pour retisser l’ensemble.

Collagène : Substance utilisée pour combler les rides (protéine fibreuse de la substance intercellulaire du tissu conjonctif).

Columelle : Pilier séparant les deux narines.

Conque : Dépression du pavillon de l’oreille où s’ouvre le conduit auditif.

Consultation : Prendre l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste. La consultation est un préalable indispensable lorsqu’on envisage une opération de chirurgie esthétique.

Culotte de cheval : Amas graisseux localisés sur les trochanters – chacune des deux apophyses (éminences à la surface d’un os) à l’extrémité du fémur – provoquant une disharmonie de la silhouette mais aisément rectifiable par lipoaspiration.

Coque : La coque est un tissu cicatriciel qui se forme autour des prothèses mammaires.

Cornets : Formations présentes dans les fosses nasales permettant notamment d’humidifier et de réchauffer l’air inspiré.

Couperose : La couperose est une dilatation permanente des petites veines superficielles sur le visage. La couperose donne un ensemble de lacis rouges sur le menton, les ailes du nez, le front et les joues.

D

 

Dermabrasion : Meulage de la peau destiné à corriger les cicatrices d’acné et certaines rides.

Derme : Couche moyenne de la peau, entre l’épiderme et l’hypoderme. Le derme est formé de tissus conjonctifs.

Diagnostic : Identification d’une maladie par ses symptômes. Identification de la nature d’un dysfonctionnement, d’une difficulté.

Diastasis : Écart entre les muscles entraînant une désunion de la paroi antérieure de l’abdomen.

Diplopie : Perception visuelle dédoublée d’un objet unique.

Docteur : Personne qui a obtenu un doctorat en médecine.

Doctorat : Diplôme national nécessaire à l’exercice des professions de santé.

Double menton : Amas graisseux localisé sous le menton et provoquant une disgrâce et un déséquilibre du visage. Le double menton est aisément traité par lipoaspiration avec des microcanules.

Drainage : Procédé permettant l’évacuation continue de liquides contenus dans une plaie, un organe creux ou une cavité naturelle.

Drainage Lymphatique : Méthode de massage visant à évacuer les nodules dans la circulation lymphatique. Action d’éliminer un liquide pathologique ou récédentaire par des manœuvres manuelles. Le drainage lymphatique s’avère excellent dans les problèmes lymphatiques mais inutile dans les problèmes vasculaires ou veineux.

 

E

 

Epiderme : Partie externe de la peau constituée de plusieurs couches de cellules dont la plus superficielle est cornée et produit de squames (poils et ongles sont des productions de l’épiderme).L’épiderme se compose de 5 couches superposées. En allant vers la surface : couche basale, couche de Malpighi, couche granuleuse, couche claire, couche cornée.

Ecchymoses : Infiltration sanguine sous-jacente à une zone traumatisée par le passage des canules lors d’une lipoaspiration. Les ecchymoses sont peu importantes car le matériel utilisé est léger et performant.

Ectropion : Rétraction vers le bas de la paupière inférieure.

Esthétique : Qui a rapport au sentiment, à la perception du beau. Qui a une certaine beauté, de la grâce. Qui entretient la beauté du corps ou du visage. Pratique médicale ou chirurgicale qui vise à embellir, remodeler, ré harmoniser, rajeunir les formes du corps ou les traits du visage.

Esthétisme : Doctrine ou attitude artistique qui met au premier plan le raffinement ou la virtuosité formelle.

F

 

Fesses : Partie charnue qui forme le derrière, souvent recouverte de graisse. La fesse n’est pas lipo-aspirable mais ses zones adjacentes le sont avec succès.

Finasterude-propecia : Molécule présente dans le traitement des hypertrophies prostatiques bénignes qui métaboliserait la testostérone et freinerait par ce biais la sécrétion d’hormones mâles et donc la chute des cheveux mais en infligeant des effets secondaires sur les fonctions sexuelles.

Fibrose : Il s’agit d’une lésion non spécifique caractérisée par une hyperplasie des tissus conjonctifs avec prolifération des fibroblastes élaborant du collagène. Dans un remaillage, dès qu’on introduit des fils sous la peau, cette dernière fabrique du collagène et des fibroblastes pour lutter contre le corps étranger. Il se produit une inflammation locale et une fibrose des tissus. La réaction aux fils permet à la peau de fabriquer des nouvelles fibres élastiques et de lutter ainsi contre le relâchement.

G

 

Glande mammaire : Glande contenue dans le sein, sécrétant le lait.

Gommage : Opération esthétique qui consiste à faire desquamer l’épiderme du visage pour en atténuer les défauts. (Peeling, exfoliation).

Graisse : Tissu adipeux qui se localise lorsqu’il existe une mauvaise répartition corporelle des cellules graisseuses. Chaque localisation de graisse reste une bonne indication de lipoaspiration.

Graisse autologue : Graisse prélevée sur le sujet lui-même.

Granulome : Réaction à un corps étranger sous la peau.

Greffon : C’est la partie du corps qui va être greffée. On utilise la technique du greffon dans plusieurs traitements.

Grossir : Prise de poids visualisée par le gonflement des cellules graisseuses du corps qui sera donc plus important sur les régions d’hyperconcentration graisseuse. Les régions sont l’indication idéale de la lipoaspiration.

Gynécomastie : Action qui permet de corriger l’hypertrophie des seins chez les hommes. Cette hypertrophie peut porter sur le tissu glandaire ou le tissu graisseux (ou les deux à la fois), donnant l’aspect de deux petits seins féminins au thorax.

H

 

Hanche : Partie latérale du corps située entre la taille et le haut de la cuisse souvent recouverte de graisse mais traitable en lipoaspiration qui réharmonisera aisément la silhouette.

Harmonisation : Acte destiné à rétablir l’équilibre esthétique entre les différentes parties du corps.

Hématome : Collection sanguine délimitée consécutive à la rupture d’un vaisseau.

Histologie : Science biologique étudiant à l’échelle microscopique, la morphologie des cellules, tissus et organes.

Hypertrophie mammaire : Excès de la glande mammaire et excès cutané. Seins volumineux, souvent « tombants », entraînant parfois des douleurs dorsales.

Hypotrophie mammaire : Petits seins sans volume ni projection.

Hypertrophie : Accroissement exagéré du volume et du poids des seins.

Hypoderme : Couche qui se trouve sous le derme où se trouvent les glandes sudorales qui fabriquent et expulsent la sueur via de petits canaux invisibles à l’œil nu.

I

 

Implant : Elément (appareil, dispositif contenant un médicament, prothèse, organe ou tissu greffé, etc) introduit dans l’organisme pour une longue durée, afin de remplacer un organe, de suppléer à une fonction ou de traiter une maladie.

Implants mammaires : Ce sont des éléments insérés à l’intérieur de la poitrine (sous ou sur les muscles), pour augmenter le volume des seins. On parle aussi de prothèses mammaires.

Induration : Sensation d’un épaississement, d’une résistance par rapport aux tissus voisins, ressenti à la palpation.

Internat : Concours permettant d’obtenir le titre d’interne des Hôpitaux.

Intérieur des cuisses :
Partie anatomique située entre la hanche et le genou, sur la face interne de la cuisse.

Intérieur des genoux : Partie anatomique située au niveau interne de l’articulation du genou. Excellente indication de la lipoplastie.

Interne : Etudiant en fin d’études de médecine, assurant les fonctions de base dans l’établissement hospitalier.

L

 

Labioplastie : Chirurgie des lèvres

Lagophtalmie : Impossibilité de fermer complètement les paupières, le plus souvent par la laxité de la paupière inférieure.

Laser : Le laser esthétique a bouleversé les possibilités de traitement en chirurgie et médecine esthétiques. Cependant, ce n’est qu’un appareil. Le laser est « opérateur dépendant ». Le laser est un générateur de rayons lumineux formés de vibrations simultanées. Cette lumière est d’une seule couleur et l’énergie transportée peut être concentrée en un seul point.

Laxité : Relâchement anormal d’un tissu.

Lifting : Corrige l’affaissement des traits du visage et du cou liés au vieillissement. Il est principalement pratiqué sur : le haut du visage , le cou, les tempes et le front.

Lifting cervico-facial : Intervention destinée à retendre la peau et les muscles, après un affaissement des téguments de la face, au niveau du cou et de l’ovale du visage.

Lifting frontal : Intervention sur un front ridé (rides horizontales et rides intersourcillières marquées, rides du lion), sourcils tombants, saillie osseuse marquée.

Lifting temporal :
Atténuation des rides de la patte d’oie, éclaircissement du regard par remontée de la queue du sourcil.

Ligament : Ensemble des fibres conjonctives serrées qui unissent deux os au niveau d’une articulation ou qui maintiennent un organe en place.

Lipectomie : Retirer l’excès de peau et de graisse en tendant la peau, et accessoirement les muscle. Aussi appelée « Lifting du ventre ».

Lipogénèse : Production de corps gras dans l’organisme.

Lipoplastie : Aspiration judicieuse des cellules graisseuses dans le but de réharmoniser le corps, la silhouette.

Liposculpture : Réharmonisation du corps par aspiration de certaines régions surchargées de graisse en conservant un équilibre naturel de formes.

Liposuccion ou Lipoaspiration : Aspire les cellules graisseuses à l’aide d’une canule qui est une sorte de tube percé de petits trous à son extrémité, branchée sur un aspirateur médical dont on peut faire varier la puissance. Les indications de prédilection de la liposuccion restent classiquement les amas graisseux localisés : hanches, culottes de cheval, genoux, ventre, menton. Mais la demande principale porte sur les graisses diffuses, de la taille aux mollets. Technique mise au point en France en 1977 par le Docteur Illouz.

Lymphe : Liquide organique, incolore ou ambré, d’une composition comparable au plasma sanguin.

 M

 

Maigrir : Perdre du poids.

Mammographie : Examen radiologique du sein. Parfois complété ou remplacé par une échographie.

Mask-Lift : Lifting. Rajeunissement des deux tiers supérieur de la face.

Masse graisseuse : Hyper concentration de cellules graisseuses, due à une mauvaise répartition corporelle de ces cellules.

Mastopexie : Technique chirurgicale consistant à retendre la peau des seins et à les remodeler.

Membrane : Enveloppe souple entourant un organe, une cellule.

Microtunnels : Passage des microcanules lors d’une lipoaspiration, disparaissant quelques heures après l’intervention.

Mincir : S’affiner.

Morphologie : Formes d’un organe ou d’un organisme.

Muscle : Organe capable de se contracter et d’assurer le mouvement ou la résistance aux forces extérieures. On distingue : les muscles lisses ou viscéraux, dont la contraction est involontaire et inconsciente (dans la paroi du tube digestif, des bronches, des artères, etc.) et les muscles striés squelettiques, insérés dans les os, dont la contraction est volontaire et qui assurent les mouvements du corps (myocarde, etc…)

Myofibrille : Fibrille contractile constitutive de la cellule musculaire.

 

O

 

Opération : Ensemble organisé des processus qui concourent à l’effet, à l’action d’une fonction, d’un organe.

Otoplastie : Chirurgie des oreilles. En général pratiquée dans l’enfance et l’adolescence, l’otoplastie est parfois demandée par un adulte.

Opération esthétique : Acte médical ou chirurgical pratiqué dans le but d’améliorer la beauté du corps ou du visage.

 

P

 

Panty : Gaine de contention élastique portée dès la fin de la lipoplastie afin de faire « réadhérer » les plans profonds aux plans superficiels de la zone.

Peeling : Opération esthétique qui consiste à faire desquamer l’épiderme du visage pour en atténuer les défauts. (Gommage, exfoliation). Le choix des acides utilisés dépendra de l’intensité du traitement souhaitée et donc de la profondeur des rides à traiter. C’est la variante chimique d’un procédé mécanique (dermabrasion) ou laser (laserabrasion).

Phototype : Les phototypes permettent de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire. Il existe six phototypes :

  • phototype I

Réaction au soleil : ne bronze pas, attrape systématiquement des coups de soleil.
Type : peau très claire, taches de rousseur, cheveux blonds ou roux

  • phototype II

Réaction au soleil : bronze difficilement, attrape souvent des coups de soleil
Type : peau très claire, cheveux blonds ou châtain, des taches de rousseur apparaissent au soleil, yeux clairs

  • phototype III

Réaction au soleil : a parfois des coups de soleil, bronze progressivement
Type : peau claire, cheveux blonds ou châtain

  • phototype IV

Réaction au soleil : attrape peu de coups de soleil, bronze bien
Type : peau mate, cheveux châtains ou bruns, yeux foncés

  • phototype V

Réaction au soleil : a rarement des coups de soleil, bronze facilement
Type : peau foncée, yeux foncés

  • phototype VI

Réaction au soleil : peau foncée, n’a jamais de coups de soleil
Type : peau noire

Les peaux claires ont besoin d’une protection plus élevée contre les UV que les peaux mates. Elles sont plus sensibles au soleil et ont plus de risque d’avoir un cancer de la peau. Les peaux foncées possèdent une plus grande quantité de mélanine qui filtre naturellement les UV. Connaître son phototype permet de choisir une crème solaire adaptée.

Physionomie : Ensemble des traits qui donnent au visage une expression particulière.

Plastie : Opération destinée à rétablir un organe dans sa morphologie initiale.

Plastie abdominale : Intervention chirurgicale, avec décollement de peau ou graisse, réduction de l’excédent et, si la paroi est distendue, plicature de l’aponévrose qui recouvre les muscles pour redonner de la fermeté au ventre. Enfin, repositionnement de l’ombilic.

Poignées d’amour : Surcharges graisseuses localisées sur les hanches des hommes qui peuvent être traitées par lipoplastie.

Pondéral : Relatif au poids.

Postopératoire : Tout ce qui concerne la période après l’intervention.

Praticien : Docteur en médecine s’engageant à pratiquer des actes qu’il pense être apte à réaliser, et tenu à une obligation de moyens.

Préopératoire : Tout ce qui concerne la période avant l’intervention.

Protocole : Ensemble des principes de l’intervention que le praticien doit exposer à son patient avant de prendre la décision d’un acte esthétique.

Ptose mammaire : Seins « tombants » ou bas. Allongée sur le dos, la femme voit ses seins s’écarter trop de la ligne médiane du sternum.

 

R

 

Raphie : Reserrage d’une structure anatomique (par exemple: muscles abdominaux, muscles peauciers en arrière du menton,…).

Reconstruction mammaire : Fait partie intégrante du protocole de traitement du cancer du sein, évalué aussi sur des résultats esthétiques. Les indications et le choix de la technique de la reconstruction mammaire dépendent de la qualité de la peau, dont la quantité peut avoir été sérieusement diminuée par mammectomie ainsi que de son potentiel de distension, qui peut avoir souffert des séances de radiothérapie.

Réduction mammaire : Consiste à réduire le volume des seins ou des fortes poitrines qui peut être considéré comme un handicap pour les patientes.

Réharmonisation : Rééquilibrer une silhouette par lipo-sculpture ou combler une calvitie par microgreffes.

Remaillage : Le remaillage consiste à fabriquer sous la peau un quadrillage de fils pour lutter contre le relâchement. Pour un remaillage, le chirurgien dispose de plusieurs techniques possibles selon l’état de relâchement de la peau et la zone du corps à traiter. Aujourd’hui, toutes les techniques de remaillage utilisent des fils résorbables.

Remodelage : Redonner une forme harmonieuse à une région corporelle déséquilibrée.

Rhinoplastie : Intervention permettant de modifier la taille et/ou la forme du nez.

Ride : Sillon profond formé sur la peau du visage par l’effet de l’âge. Les rides peuvent être améliorées par les différentes techniques actuelles : laser, collagène, peeling, injections etc.

Ridule : Petite ride peu profonde, à traiter dès l’apparition pour éviter la transformation en ride.

 

S

 

Salle de réveil ou salle de réanimation : Après chaque intervention chirurgicale nécessitant une anesthésie, le patient est conduit en salle de réveil ou salle de réanimation pour un accompagnement médicalisé ou non des suites de l’opération. Ce n’est que lorsque le patient est complètement réveillé qu’il est conduit dans sa chambre.

Santé : Etat de l’homme chez lequel le fonctionnement de tous ses organes est harmonieux et régulier et dont le mental et le psychisme sont équilibrés.

Silhouette : Aspect général que la corpulence donne au corps. L’étude de la silhouette et de sa transformation se fait avec un praticien lors d’une consultation de lipoplastie.

Silicone : Substance non organique inerte utilisée partout dans notre vie courante (joints, lubrifiants, après-shampoings…), mais aussi en chirurgie (par exemple: prothèses mammaires).

Spécialiste : Praticien qui est spécialisé dans un domaine dont il y a acquis une compétence et des connaissances particulières.

Surcharge graisseuse : Présence de nombreuses cellules sur une même localisation, due à une mauvaise répartition corporelle de ces cellules.

Surcharge pondérale : Excès de poids par rapport à l’indice d’obésité.

T

 

Tissu adipeux : Amas de cellules graisseuses (adipocytes).

Toxine botulique : Protéine dont la principale action consiste en une diminution temporaire de l’activité ou une paralysie d’un muscle. Son action est transitoire mais prolongée et permet de supprimer certaines rides liés à la contraction exagérée de certains muscles de la mimique faciale.

Trochanter : Saillie de la partie supérieure du fémur. La culotte de cheval sévit en regard des trochanters.

Technique : Procédé particulier lié à un ensemble de moyens adaptés pour réaliser un acte.

 

V

 

Varice : Dilatation pathologique permanente d’une veine. De nombreuses causes favorisent l’apparition des varices : obésité, grossesse, station debout prolongée, ménopause, chaleur, chauffage au sol, soleil, etc. La chirurgie des varices supprime les zones de reflux. Elle consiste à introduire une tringle d’un bout à l’autre dans un segment de veine variqueuse et, après l’avoir fixée à une extrémité, de retirer cette tringle pour l’extraire en ramenant la totalité du vaisseau à son extrémité.

Vasoconstriction : La vasoconstriction est un processus naturel provoquant la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins. Le phénomène opposé se nomme vasodilatation.

Vasodilatation : Lors d’une vasodilatation, il y a une augmentation du diamètre des vaisseaux sanguins.

Ventre : Partie inférieure de la face intérieure du tronc, sujet à une hyper localisation de cellules graisseuses.

Vêtement compressif (ou panty) : Vêtement qui maintient la région lipoaspirée en la comprimant d’une manière raisonnable et homogène.

Vergeture : Les vergetures apparaissent suite à une distension exagérée de la peau ou suite à une modification hormonale. Les vergetures s’accompagnent d’une importante perte de l’élasticité de la peau. Elles apparaissent principalement sur le ventre, les seins, les cuisses et les fesses, les épaules et le bas du dos.

Visage : Face humaine, partie antérieure de la tête.

 

X

 

Xérographie/xéroradiographie : La xérograpgie est une technique de radiographie qui fait partie de l’imagerie diagnostique permettant d’avoir une image de l’intérieur du corps pour reconnaître certaines parties et en dépister les éventuelles anomalies. La xérographie est utilisée en chirurgie plastique esthétique afin de déterminer le volume de graisse à traiter, par rapport à l’abdomen et aux viscères, afin de mieux préparer l’intervention sur le patient. La xérographie sera utilisée en général avant une liposuccion mais également après celle-ci pour évaluer le résultat obtenu et décider des éventuelles retouches à effectuer.

 
Nous poser une question