CONTACT TEL
CONTACT TEL

Génioplastie

Avoir un menton en galoche ou un menton trop long peut venir altérer l’harmonie de votre visage, mais aussi avoir des conséquences sur le fonctionnement de votre organisme (respiration etc ). La génioplastie est une opération de chirurgie esthétique du menton qui permet de venir modifier l’apparence de celui-ci, de manière à obtenir un résultat en accord avec le positionnement et la taille de votre front, et de votre nez.

Qu’est-ce que la génioplastie ?

La génioplastie, aussi appelée mentoplastie, est une intervention courante qui a pour but de corriger la forme ou le positionnement du menton. Le chirurgien va donc venir modeler la partie basse du visage afin de la reculer ou de l’avancer en fonction du défaut observé.

Cette technique opératoire est notamment indiquée pour les personnes ayant une anomalie du menton et rencontrant des problèmes fonctionnels, au niveau de la respiration ou de la sangle labiale par exemple. Cette opération du menton est parfois couplée à une rhinoplastie (chirurgie esthétique du nez) qui va permettre de travailler l’intégralité du profil pour lui redonner une certaine harmonie. L’intervention est dans ce cas appelée une profiloplastie.

Aix les bains implantologie dentaire

Génioplastie : Informations pratiques

La génioplastie est une technique chirurgicale recommandée pour les personnes présentant un recul ou un avancement du menton. On parle dans ce cas d’un menton fuyant, d’un menton en galoche ou encore d’un menton trop long selon les corrections nécessaires. Ce type d’intervention peut être réalisé sur toutes personnes de plus de 16 ans. Il est en effet nécessaire d’attendre que les os du visage aient fini leur croissance avant d’intervenir chirurgicalement.

Opération du menton :  objectifs et principes

La génioplastie de réduction ou d’avancement du menton a pour but de redonner au visage une apparence harmonieuse. Le résultat final se veut le plus naturel possible pour garantir le bien-être physique et psychologique du patient.

Cette opération repose sur deux techniques chirurgicales distinctes. En effet, selon les cas, il est possible de procéder à une section osseuse, aussi appelée ostéotomie, ou à la pose d’un implant de menton. La technique employée pour l’intervention est décidée de façon conjointe avec votre expert en chirurgie de La Clinique du Lac.

Génioplastie du menton : avant l’intervention

Avant de procéder à une génioplastie, les spécialistes de La Clinique du Lac prennent le temps de recevoir chaque patient afin de lui expliquer l’objectif et le déroulé de l’intervention. Ils ont à cœur de discuter longuement avec lui pour comprendre pourquoi il souhaite une telle opération, et répondre à ses interrogations.

Des examens médicaux (radios, prise de sang) sont également réalisés pour permettre aux experts de La Clinique du Lac de préparer au mieux l’opération.

Mentoplastie : type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

 

L’opération de chirurgie du menton fuyant ou du menton en galoche se déroule sous anesthésie générale, dans un bloc opératoire. L’intervention dure environ 1h30, cette durée est variable selon la technique chirurgicale employée. Une hospitalisation de 24 heures à La Clinique du Lac est à prévoir après l’opération.

Génioplastie : l’intervention

L’intervention chirurgicale du menton nécessite dans un premier lieu une incision au niveau de la muqueuse buccale. Cette technique permet d’éviter toute cicatrice visible. Le chirurgien va ensuite procéder à un décollement osseux au niveau de la racine dentaire et à une fracture de l’os. Cette action va lui permettre de le déplacer dans le sens souhaité (recul ou avancement). Il est ensuite fixé à l’aide de micro-vis.

 

Si le chirurgien et le patient ont opté pour un implant du menton, dans le cas d’une opération du menton fuyant, la fracture osseuse n’est pas nécessaire. Une prothèse spéciale est alors placée dans la position souhaitée, elle est ensuite fixée à l’aide de plusieurs vis. Finalement, l’incision est suturée à l’aide de fils résorbables qui mettront de 2 à 4 semaines à disparaître.