CONTACT TEL
CONTACT TEL

Greffe de cheveux : implants capillaires contre calvitie

La chute des cheveux peut être difficilement vécue par certaines personnes, d’autant plus que pour la calvitie, aucun traitement curatif n’a été trouvé pour le moment. Il existe cependant une solution médicale : une intervention de chirurgie capillaire avec une micro-greffe de cheveux. À noter que la perte des cheveux n’est pas un problème exclusivement masculin. En effet, pour une greffe de cheveux, les femmes ou les hommes peuvent tout aussi bien être traités. Cette intervention se présente donc majoritairement comme une opération de la calvitie, mais elle peut être pratiquée en réponse à d’autres pathologies.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Avant toute chose, il est important d’avoir en tête que la greffe de cheveux est une intervention chirurgicale. Elle doit donc être pratiquée par un chirurgien esthétique, assisté d’une équipe compétente, au sein d’une clinique ou d’un hôpital. En ce sens, la greffe de cheveux ne doit pas être confondue avec les différentes interventions capillaires non-chirurgicales. Elle a pour but de redonner au patient une chevelure, là où il n’en avait plus ou peu, qui repoussera de façon naturelle.

Greffe de cheveux : informations pratiques

Il existe différentes techniques de greffe de cheveux, mais le principe reste toujours le même. Le choix de leur utilisation dépend de l’implantation de cheveux du patient, de ses besoins, mais aussi de son budget. Quoi qu’il en soit, il est fréquent que plusieurs procédés soient combinés, selon la souplesse du cuir chevelu, l’étendue de la calvitie ou encore la nature des cheveux. En effet, le chirurgien adapte les procédés en conséquence, selon l’âge et l’évolution plus ou moins rapide de la calvitie.

Chirurgie Cheveux Calvitie Clinique du Lac

Implants capillaires :  objectifs et principes

L’objectif de cette intervention est de prélever des cheveux dans une zone fournie pour les transplanter dans les régions les plus dégarnies. La zone choisie pour prélever les implants capillaires est essentielle. En effet, les implants de cheveux prélevés doivent être génétiquement programmés pour développer des cycles de repousse illimités, ce qui n’est plus le cas de ceux des zones dégarnies. On choisit donc de prélever les greffons de cheveux sur la couronne, autrement appelée la région occipitale, car sur cette partie du crâne, on est assuré qu’ils ne tomberont jamais.

Greffe de cheveux : avant l’intervention

Avant la moindre intervention, les équipes de la Clinique du Lac prennent le temps de vous écouter. L’objectif est de vous proposer une solution qui convient à vos attentes et qui vous permet de corriger votre problème capillaire de façon pérenne.

Une fois que la meilleure alternative a été déterminée, la date d’intervention est fixée. Pour limiter tous les risques, il est important d’arrêter de consommer de l’alcool et du tabac 10 jours avant l’opération, ainsi que de suspendre la prise de médicaments qui fluidifient le sang (l’aspirine, le paracétamol…).

Greffe de cheveux : type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

Quelle que soit la technique, la micro-greffe de cheveux est une opération principalement réalisée sous anesthésie locale, mais elle peut avoir lieu sous anesthésie générale pour les plus longues interventions. Le choix du type d’anesthésie se fait de concert avec le patient, le chirurgien et l’anesthésiste.

Les greffes de cheveux durent en moyenne 4 heures. Elles sont directement réalisées en chirurgie ambulatoire à la Clinique du Lac, vous permettant ainsi de rentrer chez vous le jour même de l’opération.

Implants de cheveux : l’intervention

Deux techniques restent majoritairement utilisées pour parvenir aux meilleurs résultats, la FUT et la FUE.

La greffe FUT (Folicular Unit Transplatation)

La technique de greffe FUT, aussi appelée prélèvement par bandelette, est la plus pratiquée dans le monde. Elle consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu dans la nuque d’une hauteur de 1 à 2 cm pour une largeur de 20 à 25 cm. Depuis cette bandelette, on vient extraire les greffons (ou unités folliculaires), pour les transplanter un à un sur les zones dégarnies. Ce type d’opération laisse une cicatrice au niveau du prélèvement. Cette dernière peut être facilement recouverte en laissant pousser les cheveux.

La greffe FUE (Foliculare Unit Extraction)

De son côté, la technique de greffe FUE est plus longue, mais donne de très bons résultats. Cette technique présente l’avantage de réduire la taille de la zone donneuse et par conséquent de rendre les cicatrices moins visibles. Pour cela, on vient prélever les greffons à plusieurs endroits via des micro-punchs d’un diamètre de moins de 1 mm. Comme pour la FUT, les greffons prélevés sont ensuite transplantés sur les zones dégarnies. Cette technique est donc plus indiquée aux personnes qui portent les cheveux courts

Envoyez votre message

Nous vous répondons au plus vite.