CONTACT TEL
CONTACT TEL

Hyperhidrose : Traitement de la Transpiration Excessive

Lorsque le phénomène naturel de sudation est tel qu’il provoque un désagrément réel au quotidien, on parle d’hyperhidrose. Cette transpiration excessive touche principalement la zone des aisselles, mais aussi les pieds et les mains, l’aine ou le visage. Les injections de Botox® sont une solution pour réguler cette sudation excessive. Explications.

Qu’est-ce que l’hyperhidrose ?

Front qui perle en permanence, auréoles sous les bras, mains moites trop glissantes pour tenir un volant… La transpiration excessive est très incommodante. Elle provoque une telle gêne en société que les gens qui en souffrent le vivent comme un handicap social. Certains en arrivent à perdre confiance en eux à force d’éviter les situations possiblement gênantes. D’autant plus que l’hyperhidrose peut générer d’autres soucis comme les mycoses, les verrues ou l’eczéma.

La sudation est un phénomène normal qui permet de réguler la température du corps, grâce aux glandes sudoripares. C’est pourquoi la transpiration se déclenche en cas d’effort physique, de fortes chaleurs, de fièvre ou à cause d’un changement hormonal. Mais lorsque le patient transpire abondamment sans raison apparente, il peut s’agir d’hyperhidrose localisée ou d’hyperhidrose généralisée. Il est important de consulter un médecin qui en cherchera la cause et pourra recommander le traitement adéquat.

Il existe actuellement plusieurs traitements anti-transpiration : la prise de médicament, l’ionophorèse, la chirurgie (sympathectomie thoracique) en cas d’hyperhidrose sévère, ou encore les injections de Botox® (toxine botulique). Celles-ci donnent des résultats probants et sont pratiquées à la Clinique du Lac.

Hyperhidrose et traitement par injections de Botox® :  objectifs et principes

L’hypersudation particulièrement celle au niveau des aisselles, peut être régulée simplement et sans danger par le Botox®. Ces injections sous-cutanées permettent aussi de soulager des personnes ne souffrant pas d’hyperhidrose, mais souhaitant limiter leur transpiration à l’occasion d’événements particuliers (remise de prix en public, entretien d’embauche…), ou par exemple en prévision de l’été.

Ce traitement est apprécié pour son efficacité pour la transpiration des aisselles, mais aussi de la paume des mains, de la plante des pieds, du visage et du cuir chevelu. Le principe est simple : la toxine botulique empêche les glandes sudoripares de sécréter de la sueur en bloquant la libération d’acétylcholine, un médiateur du système nerveux. Pour traiter une zone localisée, plusieurs injections sont nécessaires. Par exemple pour traiter l’hyperhidrose des aisselles, il faut compter environ 15 injections pour chaque côté. Chaque injection est réalisée dans un carré d’environ 2 cm de côté. Cette intervention est peu douloureuse puisque l’aiguille utilisée est très fine.

L’effet du Botox® apparaît au bout de 48 heures et s’intensifie au cours du mois suivant. En règle générale, le traitement doit être répété tous les 6 mois, à intervalles réguliers.

Traitement transpiration excessive des aisselles : informations pratiques

Le traitement de l’hypersudation par injections de toxine botulique est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou qui allaitent, et les personnes atteintes de myasthénie ou de sclérose latérale amyotrophique.

Le Botox® utilisé pour le traitement de la transpiration excessive est le même que celui pour le traitement des rides, mais les points d’injections ne sont pas les mêmes.

Cet acte médical est réalisé dans le cabinet du médecin à la Clinique du Lac et dure environ 20 minutes. Il ne nécessite pas d’anesthésie générale. Selon la zone ciblée, une crème anesthésiante pourra être appliquée, une heure avant l’intervention.

A la suite des injections de Botox®, des ecchymoses et un léger gonflement peuvent apparaître. Ils disparaissent au bout de quelques heures.

Envoyez votre message

Nous vous répondons au plus vite.